Poste de pilotage de notre planeur ASK 21.

Les commandes

1. Le manche

Il permet de diriger le planeur en tangage et en roulis.

2. Le palonnier

Il permet de contrôler le planeur en lacet dans les virages.

3. Les aérofreins

Ils sont surtout utilisés pour l’atterrissage pour contrôler la perte d’altitude du planeur. Ils sont très efficaces et permettent de se poser très précisément.

4. La commande de largage du câble

Pour larguer le planeur de l’avion remorqueur ou du treuil.

5. Le compensateur de profondeur

Il permet de diminuer voir d’annuler l’effort à fournir sur le manche. Pour le confort, et aussi pour la sécurité.

Autres commandes

Certains planeurs peuvent aussi être équipés :
– d’une commande pour rentrer le train d’atterrissage 
– de volets de courbure
– d’une commande de vidange des réservoirs d’eau

Les instruments

6. L’anémomètre ou « badin »

Il indique la vitesse du planeur dans la masse d’air, en km/h.

7. Le variomètre

Il indique la vitesse verticale du planeur, en m/s.

8. L’altimètre

Il indique l’altitude du planeur, en mètres.

9. Le fil de laine

Ce fil de laine attaché à la verrière indique la direction du vent relatif. Il aide le pilote à exécuter les virages de façon parfaitement symétrique.

10. Le Flarm

Cet instrument de sécurité alerte le pilote lorsqu’un autre aéronef équipé d’un Flarm se trouve sur une trajectoire convergente. Il est équipé d’un GPS et communique par radio avec les autres Flarm à proximité.

11. La radio

Elle permet de communiquer avec les aérodromes et les autres pilotes.

12. Le compas

Il indique le cap du planeur.